13 juin 2018 ~ 0 Commentaire

L’EGYPTE: PASSER UN CAP AVEC SALAH ?

  L’Égypte est connu pour comporter dans ses rangs Mohammed Salah, le joueur phare de cette saison. Mais, à part ce joueur, l’Égypte n’est pas vraiment une équipe solide capable de concurrencer les plus grands. Par chance, leur groupe est plutôt abordable. L’Uruguay sera une mise en bouche très épicée. Leur objectif est de se qualifier aux dépens de la Russie pour ne repartir avec un goût amer.

PARCOURS

   L’Égypte ne participe seulement qu’à sa troisième Coupe du monde après 1934 et 1990, soit 28 ans sans Mondial. Mais elle a gagné sept fois la Coupe d’Afrique des nations. Lors de la dernière édition en 2017, elle a perdu en finale face au Cameroun. Lors des phases de qualification de la zone Afrique, elle a fini première du groupe E devant l’Ouganda, le Ghana et le Congo pour se qualifier pour la Coupe du monde. Néanmoins, ses matchs de préparation sont décevants depuis mars 2018 : 2 matchs nuls face au Koweït et la Colombie, 3 défaites face au Portugal, la Grèce et la Belgique. Elle a marqué 2 buts et en a encaissé 7.

 SÉLECTIONNEUR

   Il s’agit de l’Argentin Hector Cuper depuis mars 2015. C’est un entraîneur très expérimenté, qui connaît bien le football espagnol et sud-américain. Il a été un très bon entraîneur à Valence au début des années 2000 en emmenant son équipe deux fois en finale de la Ligue des champions.

 REVUE D’EFFECTIF

   La moyenne d’âge de l’équipe est de 28 ans mais il faut noter que le gardien Essam el-Hadary a 45 ans et qu’il deviendra le joueur le plus âgé à jouer une Coupe du Monde. Sur le plan défensif, l’équipe est très moyenne même si elle se repose sur la défense face à des adversaires supérieurs. Le maillon fort de la défense est Ahmed Hegazy qui joue à West Bromich Albion qui tient le coup au niveau de la solidité défensive. Sur le plan offensif, l’atout principal est Mohamed Salah. Mais il ne faut pas oublier l’ailier Mahmoud Hassan Trezeguet. Les deux joueurs sont rapides et bons dribbleurs. Le milieu de terrain Mohamed Elneny est aussi intéressant : c’est un box-to-box qui a des qualités techniques et athlétiques mais qui manque de précision pour les tirs.

LE JOUEUR-CLÉ: MOHAMMED SALAH

   C’est un ailier droit qui joue à Liverpool. Il a joué 57 matchs pour l’Égypte et a marqué 33 buts. Il a fait une saison exceptionnelle. Il a terminé meilleur buteur de la Premiere League avec 32 buts en 36 matchs et a gagné le titre de meilleur joueur de l’année en PL. En Ligue des champions, il a aussi été très bon, puisqu’il a marqué 11 buts en 15 matchs. C’est l’atout majeur de l’Égypte. Il est rapide, mobile, tactique, technique et a le sens du but. Il peut faire très mal aux équipes adverses. Mais, après sa blessure lors de la finale de la C1, sera-t-il entièrement rétabli pour la Coupe du monde ?

 A SURVEILLER: MAHMOUD HASSAN TREZEGUET

   Il a 23 ans et joue ailier gauche pour le club turc de Kasimpasa. Cette saison, il a joué 33 matchs et a marqué 13 buts (9e meilleur buteur du championnat). Il a joué 24 matchs pour l’équipe égyptienne et a marqué 2 fois. C’est le pendant de Salah à gauche : il est rapide et technique. Sa très bonne saison lui vaut d’être convoité par l’OM pour environ 2 ou 3 millions d’euros.

 PRONOSTIC

   La sélection égyptienne a dans ses rangs deux ailiers très intéressants, vifs et dangereux pour leurs adversaires. Mais, à part ces deux joueurs, l’équipe manque de talents, notamment en défense. Les Égyptiens sont en concurrence avec la Russie pour la deuxième place. Je pense qu’ils finiront troisième car la Russie joue à domicile. L’équipe risque d’être dépendante du talent de Salah aux dépens du reste de l’effectif.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Passing |
challenge NRHA Sud Ouest |
Footactu2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stapsvalenciennes
| Maciasreidja
| Ecurie privee Gironde : Val...